vendredi 21 juillet 2017

PRIX DE BUENOS-AIRES, SAMEDI 22 JUILLET, QUINTÉ DU PMU A ENGHIEN, JE GAGNE AUX COURSES AVEC JACKTURF

Attelé Groupe II - 5 à 10 ans - 120.000 € - 4150 m - Corde à gauche - Piste en sable - Ligne d'arrivée 350 m.


Sans incident de course, Traders (12) devrait faire sien cet événement, par contre derrière ça s'annonce compliqué pour les places, seul le 14 Bahia Quesnot ayant des références sur ce tracé. A noter qu'il y a toujours eu un 10 ans à l'arrivée lors des trois dernières éditions. A surveiller donc les 5 et 15. 


Résultat de recherche d'images pour "traders cheval"
Traders (12) en confiance !



Vite lu, vite compris !



1) D. Locqueneux le manager de l'écurie Kolgini, annonce la couleur, il ne vient pas four faire de la figuration avec ce 7 ans qu'il annonce très affûté pour cette épreuve. Bien à gauche (10 victoires). Bien avec D. Locqueneux au sulky (14 sur 34 dont 9 victoires). Faisons confiance à l'homme de l'art. 5ème possible.

2) Un 9 ans au sommet de son art, venant de faire l'arrivée de deux événements (2è,3è), mais qui la s'attaque cette fois à forte parti. Bien à Enghien (2 sur 3 sans victoire). E. Raffin au sulky (1 sur 4), joue la 5ème place dans son prono. Court à 7 jours. Toujours au top selon son entraîneur F. Lercier. 4ème possible.

3) Deuxième atout de F. Lercier âgé de 8 ans, qui termine le plus souvent aux portes des événements qu'il dispute (7è,7è) et qui n'a donc guère de marge dans ce lot qui le dépasse. Ceci dit G. Gelormini sera au sulky (7 sur 14 dont 2 victoires), avec les ordres de longer le rail et de ne faire que les 500 derniers mètres, alors comme F. Lercier déconseille de l'abandonner, voyons le toujours pour un petit lot, pouvant toujours ramasser sur la fin, des concurrents qui se seraient montrés trop prétentieux durant le parcours. 5ème, pas mieux.

4) Ce 7 ans entraîné par Ch. Bigeon aligne les bâtons comme on enfile des perles, ses chronos ne cessant d'affoler les compteurs au fil des courses. A gagné pour sa seule sortie sur l'hippodrome (2150 m). Pur gaucher (22 sur 30 dont 12 victoires). Entraîneur confiant, craignant seulement les 12 et 17. Jamais pris en défaut pieds nus (10 sur 10 dont 7 victoires). Dans le trio.

5) Huitième et dernier de cette course en 2015, cet élève de J. Guelpa, désormais âgé de dix ans, arrive encore à surprendre pourtant, ayant gagné son quinté le 19 mai dernier, à la cote de 95/1, devant Clif du Pommereux (10), se classant par la suite 2ème dans un gros prix en Norvège, réservé aux chevaux de 3 à 12 ans. Moralité, on s'en méfie, ne pouvant être mieux de condition. Le 5 ou le 15 il vous faudra choisir...

6) Performant à Enghien (3 sur 7 dont 2 victoires), cet élève de S. Roger qui vient d'enlever son quinté ici-même (2150 m), aura repris pas mal de fraîcheur depuis (55 jours) pour cet objectif qui vient naturellement dans la foulée de ses derniers bons résultats. F. Nivard étant à pied, c'est M. Mottier qui s'y colle pour la première fois. Au final, sa fraîcheur pourra jouer sur cette distance et comme les 8 ans réussissent bien dans cette course (2 en 2014 et 2 en 2015) je vais le retenir pour les places. 3ème, 4ème possible. 

7) Encore un 8 ans, mais qui l'âge venant, est devenu plus performant au monté, n'ayant d'ailleurs pu faire mieux que 8ème pour son retour à l'attelé début juin dans un événement réservé aux 6 à 10 ans. A. Desmottes qui le drivera (11 sur 21 dont 4 victoires), ne semble guère se faire d'illusions. Moi aussi. L'impasse.

8) Bien connue des amateurs de quintés (8 sur 25 sans victoire), cette élève de B. Bourgoin âgée de cinq ans, semble refaire de bonnes valeurs, depuis qu'elle est munie d'une plaque sous la gorge, qui lui permet ainsi de mieux respirer en course. A fini cinquième l'été dernier (3 août) sur les 2150 m de cette piste (pieds nus). Confiée pour la première fois à A. Abrivard. Devrait tenir la distance. Vient de finir 3ème d'un Groupe II à Vichy (2850 m). Au final, elle est pleine peau et peut donc étonner. 4ème,5ème possible.

9) Un spécialiste d'Enghien (6 sur 9 dont 1 victoire), âgé de 7 ans  entraîné et drivé par F. Anne (24 sur 31 dont 7 victoires) qui devrait pouvoir se racheter de sa dernière sortie, ou il n'a pas été drivé au mieux de ses intérêts, passant son temps à l'arrière garde alors que la course se jouait devant sur le pied de 1'09''4, autant dire que c'était mission impossible pour revenir. Impeccable auparavant dans des événements (2è,3è,3è) sa place est à l'arrivée. Dans le quinté.

10) Deuxième atout de S. Roger (6-10-11) âgé de cinq ans, qui sera piloté cette fois par J.M. Bazire (2 sur 2 sans victoire), autant dire que c'est 50 % du boulot de fait, l'hippodrome d'Enghien lui convenant à merveille en outre (3 sur 4 dont 1 victoire). Déferré des postérieurs (11 sur 15 dont 1 victoire). Au final, Lionel, âgé de cinq ans avait enlevé cette course en 2015, alors méfiance...Dans le trio. 

11) Troisième et dernier atout de S. Roger, âgée de 8 ans, qui a connu des problèmes pulmonaires, soignés depuis et qui bien engagée ici a le droit d'envisager une petite place, sa classe n'étant surtout pas à mettre en doute. Troisième de la 13ème étape du GNT le 23/11/2016 en rendant la distance (Groupe III). Confiée à S. Dieudonné (2 sur 8 sans victoire). Visera essentiellement une 5ème place.

12) Traders, ce rejeton de Ready Cash âgé de cinq ans, sera un peu la terreur du peloton, s'il daigne rester sage bien sur. Compterait deux victoires à Enghien, si l'an passé il n'avait été distancé après enquête. D. Thomain (6 sur 10 dont 5 victoires). Indifférent à la distance, ne tirant pas encourse. Le cheval à battre.

13) Le mieux engagé à 1.750 euros du recul seulement, qui se plaît particulièrement à Enghien (6 sur 9 dont 4 victoires) et que son habile driver C. Martens connaît sur le bout des doigts (13 sur 21 dont 4 victoires). Ma foi, en forme, ne tirant pas dans un parcours, il devrait pouvoir faire l'arrivée à la faveur de ce bel engagement, même si l'on peut considérer que ce 7 ans, n'a pas forcément toujours répondu aux attentes de son entourage, qui en faisait un tout bon. A désormais deux courses dans les jambes après deux mois d'absence. La course visée.

Aux 25 m

14) Cinquième de l'édition 2016 (M. Abrivard) en partant en tête, les choses sont un peu plus compliqués cette années aux 25 m pour cette six ans entraînée par C. Herserant, qui la confie de nouveau à M. Abrivard, qui n'a toujours pas gagné sa course avec elle (9 sur 12). Inutile de vous dire que ce dernier est remonté à bloc et qu'il lui donnera le parcours au millimètre dont elle a besoin, pour placer sa terrible pointe de vitesse (1'11''3). Méfiance, la roue peut finir par tourner.

15) Deuxième 10 ans de la course entraîné et drivé par H. Sionneau (45 sur 90 dont 18 victoires) qui n'aura aucun état d'âme ici à faire un dernier kilomètre d'enfer, sa forme actuelle étant exemplaire. Possède un fond inépuisable, facile lauréat l'an passé en province sur sur 3450 m (déferré des postérieurs). Pieds nus (24 sur 39 dont 12 victoires). La tactique de H. Sionneau ? Elle est simple, attendre et lancer la cavalerie dans le dernier kilomètre, avec un ou deux dai de chevaux en vue, ça peut le faire selon lui pour un petit lot. A bon entendeur...

16) Troisième de cette épreuve en 2015, dans les mêmes conditions de course, cet élève de E. Allard subit cependant le poids des ans, à 9 ans, les choses devant plus compliquées pour lui. Ceci dit il connaît l'hippodrome sur le bout des sabots (7 sur 17 dont 3 victoires), mais restant ferré (12 sur 34 dont 3 victoires) alors que d'habitude il est au moins déferré des antérieurs sur cet hippodrome, je n'y crois pas trop. Prépare sans doute Cagnes. L'impasse.

17) Le plus riche du lot, ce qui n'est pas mal pour ce 8 ans, mais se trouvant quand même loin du plafond des gains situé à 695.000 € (538.420 €), cet élève de S. Ernault en grande forme, devrait s'adapter sans problème à l'hippodrome, étant bon gaucher (10 sur 17 dont 3 victoires), d'autant qu'il court transformé depuis qu'il est déferré des antérieurs (5 sur 6 dont 3 victoires). La révélation de ce début d'été. Troisième de la sixième étape du GNT à Laval (Groupe III), puis venant de surclasser l'opposition à Sablé/Sarthe. Entraîneur/Driver (15 sur 26 dont 5 victoires) confiant, même pour battre Traders.  Dans le quinté.       


Le prono de l'entraîneur à suivre du Parisien C. Herserant : 12-4-17-14-10-2-15-5

Le prono de E. Raffin pour Paris Course : 12-10-4-17-2-13-9-14
Le prono de F. Anne : 10-4-17-7-9-12-15-13
Le prono de G. Gelormini : 12-17-11-4-2-10-13-3


Impasses au quinté
7-16

5 quintés
12-10-4-13-17
12-10-4-9-2
12-10-4-17-9
12-10-4-15-14
12-10-4-5-9

Quinté en or
17-6-15-5-14

Bons jeux à tous

jeudi 20 juillet 2017

CETTE EXTRÊME GAUCHE FRANÇAISE, QUI NE CRACHE PAS SUR LE FRIC DE "CES INFÂMES CAPITALISTES"...

Résultat de recherche d'images pour "gauche caviar + mélenchon et corbière + humour"

Le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon aurait posté un tweet assassin à l'encontre du milliardaire français Vincent Bolloré. Mais il l'aurait supprimé lorsque sa femme "Raquel Garido" a rejoint la chaîne C8, du groupe Canal + dont Bolloré est le propriétaire...

Alexis Corbière, député de la 7e circonscription de Seine-Saint-Denis et porte-parole de La France insoumise, a provoqué une polémique sur Twitter après avoir supprimé de son blog son billet intitulé «Paris n’est pas à vendre, Bolloré, dégage !», juste après que sa femme a rejoint l’équipe de l'émission «Salut les terriens» sur la chaîne C8. Cette dernière appartient au groupe Canal + dont le propriétaire n'est autre que... le milliardaire Vincent Bolloré.

Dans son billet, le bras droit de Jean-Luc Mélenchon dénonçait un «homme d’affaires et industriel, prototype de l’oligarque influent aussi bien dans le monde industriel que dans le monde médiatique [qui] cherche dans les années qui viennent à étendre encore plus son influence sur la capitale». Autant de qualificatifs durs à l'encontre du magnat des médias, qu'Alexis Corbière aurait finalement décidé de supprimer.

Peu de temps après la publication de son pamphlet au vitriol, la femme d'Alexis Corbière, Raquel Garrido était officiellement embauchée par le groupe Canal + pour l'émission «Salut les Terriens», présentée par le présentateur vedette Thierry Ardisson. 

Les twittos y ont immédiatement vu un rétropédalage flagrant, intéressé et... indécis, puisque, le lendemain, le billet en question était de nouveau présent sur le blog d'Alexis Corbière.





Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

 crache sur Bolloré sur son blog.
 est engagée par Bolloré.
3 Il enlève son post et devient la risée.
4 Il le remet.
🤔😳





Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

Sa nana @RaquelGarridoFI ayant vendu son âme au capitaliste  ,Corbiere supprime un article de son blog où il l' incendie.On le remet
Contacté par le tabloïd français Closer, le député a évoqué une fake news montée de toutes pièces «par un opposant politique à des fins idéologiques» et affirmé n'avoir jamais supprimé quoi que ce soit. «Je n’ai jamais supprimé un seul de mes articles en dix ans d’existence de mon blog», s'est-il défendu.


Le mot de Jackturf : Au-delà de l'anecdote, il est amusant de voir que tous ces braves gauchistes, qui prétendent défendre le "pauvre peuple", n'hésitent pas une seconde à manger à "la soupe" des puissants de ce monde quand on les y invitent, quand au logement HLM qu'ils devraient en principe quitter bientôt (un peu contraint et forcé) je préfère me taire, tous ces gens la me donnant la nausée...

Résultat de recherche d'images pour "gauche caviar + dessin"

En complément

La députée de la 3e circonscription de l'Aude raconte son quotidien sur les réseaux sociaux.

Elle préférerait "plus de blanquette" dans les cocktails ministériels: la députée audoise "En Marche" Mireille Robert fait le "buzz"

Connue pour son ton décalé sur Twitter, la députée de la 3e circonscription de l'Aude s'est illustrée récemment dans une vidéo publié sur page Facebook, sur laquelle elle raconte son quotidien d'élue de la Nation. Dans la vidéo en question, l'ancienne prof raconte sa participation aux cocktails dans des cabinets ministériels et regrette qu'on n'y trouve "pas de la blanquette" de Limoux. La vidéo n'a en tout cas pas manqué de faire le "buzz" sur les réseaux sociaux suscitant parfois la moquerie.

"Depuis que je suis députée et que je vais à l’Assemblée nationale, je suis allée à des cocktails et des cocktails et des cocktails, chez des ministres, des secrétaires d’État, dans de beaux endroits. Ce que j’apprécie particulièrement, c’est qu’on nous sert essentiellement du vin et du champagne. Je regrette bien évidemment qu’on nous serve pas de la blanquette, mais j’apprécie qu’ils servent des produits français et de bonne qualité".

Un peu moins de champagne et de foie gras au sein "d'en Marche" et un peu plus de "boulot", ce serait trop demandé à Monsieur Macron ?

GRAND PRIX DE LA VILLE DE CABOURG (NUIT) - VENDREDI 21 JUILLET - JE GAGNE AUX COURSES AVEC JACKTURF

Attelé course B - 1ère réunion - 2ème course - 20h15 - 16 partants - 2750 m Corde à droite (Sable) - Pour 5 à 10 ans inclus, n'ayant pas gagné 520.000 € - Recul de 25 mètres à 230.000 € - 58000 euros.


Un bon lot de 5 à 10 ans, mais dont pas mal sont en préparation pour d'autres objectifs, visant essentiellement une 6ème ou 7ème place payante ici, ce qui une fois le déblayage fait, devrait simplifier la vie des parieurs, maintenant pas sur que les rapports soient au rendez-vous. Visez le trio peut-être, ça me paraît le meilleur jeux dans ce cas de figure. A noter qu'aucun concurrent n'a couru sur le tracé de cette nouvelle piste, mais que les 1-8-10-12-14 ont gagné sur l'ancienne piste (2850 m).


Résultat de recherche d'images pour "Atoll danover"
Atoll Danover (4) aime l'air de Cabourg ! 

Vite lu, vite compris !


1) On commence fort, avec cet élève de E. Lefranc qui connaît bien l'hippodrome (2 sur 3 dont 1 victoire), mais que son entraîneur n'annonce pas assez prêt, conseillant de le revoir. Visera une 6 ou 7ème place selon lui. Ferré (15 sur 51 dont 7 victoires). Au final sa course de rentrée (0a) après deux mois d'absence ou il n'a jamais quitté l'arrière garde, le montre loin de son meilleur niveau. L'impasse.

2) A 9 ans, il n'a jamais couru corde à droite, mais le fait que G. Gelormini consente à le reprendre (9ème sur 16), attire l'attention, son protégé ayant désormais deux courses dans les jambes après quatre mois d'absence. Inédit à Cabourg, mais l'écurie de Mlle S.C. Lepetit stationne sur place et doit donc s'entraîner ici. De nouveau déferré des postérieurs (9 sur 30 dont 1 victoire). Au final, je déconseillerai l'impasse, un petit lot me semblant possible. 5ème à belle cote par exemple ?

3) Un 7 ans entraîné par P. Deaugeard, dont les derniers échecs seraient du à une seine, ce qui le conduit par prudence malgré les soins, à ne pas le déférer ici (11 sur 25 dont 5 victoires), avouant le courir sans grandes ambitions. Confié pour la première fois à S. Olivier. Au final, les 7 ans réussissent bien dans cette épreuve, alors en courant le long du rail, il peut toujours accrocher un petit lot à l'insu de son plein gré...5ème possible.

4) Cet élève de S. Provoost âgé de 7 ans, ne semble plus vouloir en jouer depuis 4 courses (Da,Da,11a,0a), son entraîneur ne le trouvant d'ailleurs pas encore dans sa robe de mariée. A cependant effectué quelques réglages, espérant le retrouver avant de le diriger vers les Grands Prix de Province. Confié à L. Bullier (1 sur 6 sans victoire). Ferré (33 sur 74 dont 14 victoires). Au final, il ne se comporte pas si mal à Cabourg ou il avait pris une deuxième place sur l'ancienne piste (2850 m) et surtout il avait fini 8ème de quinté l'an passé (8 juillet) en rendant la distance (2875 m), trottant 1'14''3 avec ses fers, alors un réveil me semble tout à fait possible. A glisser dans une petite longue ou un champ réduit, l'air du large en réveillant plus d'un parfois...

5) Quand il veut à ce niveau il peut (3 sur 9 sans victoire), mais c'est lui qui décide, alors la piste lui convenant (2ème sur l'ancienne piste 2850 m), il peut soudain se rappeler à notre bon souvenir. Entraîneur B. Gulbrassen confiant, qui n'hésite pas à faire appelle à F. Nivard, qui s'est déjà placé avec lui pour leur seule sortie commune. Ferré (28 sur 52 dont 6 victoires). Rarement fautif (2 dai en 55 sorties). Au final, je ne le vois pas gagner à 9 ans face à ses cadets, mais l'engagement est bon, alors avec F. Nivard une place doit être dans ses cordes. 4ème possible.

6) Bien à ce niveau (3 sur 5 sans victoire) et retrouvant M. Abrivard pour l'occasion (3 sur 4 dont 1 victoire), on est bien obligé de lui voir une chance ici, même si pour le moment il n'a guère réussi corde à droite (0 sur 4). Pieds nus (27 sur 50 dont 5 victoires). Va être drivé battu, une tactique ou M. Abrivard excelle. Dans le quinté.

7) Ou l'on retrouve deux cinq ans non loin du recul, celui ci revenant à son meilleur niveau selon T. Levesque qui le drivera en personne (16 sur 25 dont 7 victoires). N'a pas encore gagné corde à droite (2 sur 6). Rarement pieds nus (2 sur 3 dont 1 victoire). La course visée. 

8) Autre cinq ans qui a déjà gagné sur l'hippodrome (2850 m déferré des postérieurs) et qui vient de montrer sa forme pour sa rentrée (2 mois) en enlevant un Groupe III relevé à Enghien en étant ferré (2875 m). Du coup aussi bien avec ses chaussures (7 sur 8 dont 4 victoires), il fera un peu figure de cheval à battre ici. Court à six jours, ce qui élimine l'éventuel syndrome de la seconde course. Lauréat en puissance.

Aux 25 m :

9) Un fils de Varenne âgé de 8 ans, entraîné par L. Kolgjini, deuxième (1'12''2) dun certain Timoko début Juillet, devant Cash Gamble (Enghien 1609 m), s'enlevant malencontreusement dès le début lors de sa sortie suivante. Moralité, il faut bien évidemment le reprendre, même si D. Locqueneux (1 sur 2) annonce qu'il ne va quand même pas le tuer pour rendre la distance. Inédit corde à droite. Pieds nus (12 sur 23 dont 7 victoires). Joue à domicile, étant entraîné à quelques kilomètres de Cabourg. Dans le quinté.

10) A 9 ans, ce second atout Deaugeard (3-10) ne semble plus vouloir en jouer et seul son retour à Cabourg interroge (4è,2è,1ère), pouvant se réveiller sans crier gare, les chevaux ayant de la mémoire, surtout en humant l'air du grand large...Ceci dit, P. Deaugeard prépare surtout un meilleur engagement le 2 août à Enghien fermé à 325.000 €, la laissant ferrée ici (21 sur 41 dont 3 victoires). A. Lamy au sulky (6ème sur 18 à 106/1). Au final, j'ai un doute quand même, malgré le pessimisme de son entraîneur qui pense qu'elle s'attaque à trop forte partie, d'autant qu'une 5ème place payée 2900 €, la placerait au plafond des gains le 2 août, ne lui interdisant donc pas de participer à ce bel engagement. Pour les amateurs de cotes bien croustillantes.

11) Un six ans pétri de classe (ex. Guarato), en énorme retard de gains (20 dai en 45 sorties), qui n'aurait qu'à rester sage, pour être sur de prendre au moins un lot. Bien à droite (2 victoires en 4 essais). Ferré (10 sur 26 dont 5 victoires). Confié pour la première fois à J. Dubois. Au final, il peut mettre tout le monde d'accord, mais il est trop capricieux pour moi, j'ai pas envie de faire une crise cardiaque. A chacun de voir.

12) La plus titrée à Cabourg (5 sur 9 dont 1 victoire), mais qui ferré (12 sur 37 dont 3 victoires), n'aura guère plus d'ambitions que dernièrement à Graignes (10è) ou elle n'a jamais quitté les derniers rangs, préparant la prochaine étape du GNT du 9 août à Saint-Malo, qui constitue pour elle un objectif. Confié à P.C. Jean (2 sur 9 sans victoire). L'impasse.

13) Vraiment sympa cet élève de J. Hallais, éclectique, passant du monté à l'attelé sans sourciller un poil de nez, sauf le dernier coup, ou il a fait la première faute de sa saison, qu'on lui pardonne bien volontiers, s'étant montré très régulier jusqu'ici (6 sur 7 dans les 4 sans victoire). Annoncé pas affûté pour cette rentrée (51 jours) et ferré (10 sur 16 dont 3 victoires), ses ambitions seront limités, sont papa se mettant d'ailleurs au sulky (3 sur 6 dont 1 victoire). Jugé digne de disputer le Critérium des 4 ans (Groupe I, dai). Ne fera que les derniers 700 m (1'10''9 sur 2175 m V.G/P, pieds nus). Peu de métiers à droite (1 sur 3 sans victoire). Se présentera pieds nus à Enghien le 29 juillet. Au final, ce n'est pas un objectif, mais on ne peut pas rayer complètement ce cheval de classe. 5ème possible.

14) On ne présente plus ce fils de Ready Cash âgé de six ans, qui l'été dernier (9 août) se permettait le luxe de devancer Bird Parker et Bélina Josselyn sur l'ancienne piste en sable de Cabourg (2850 m). Quatrième de la sixième étape du GNT à Laval cette saison. Rien à dire, c'est du costaud. Retrouve Y. Lebourgeois au sulky (18 sur 26 dont 14 victoires). Déferré des postérieurs (9 sur 11 dont 6 victoires). Entraîneur Ph. Allaire confiant se voyant dans les quatre. Au moins c'est clair. Peut tous les battre.

15) Ce 10 ans prépare la prochaine étape du GNT à Saint-Malo, restant ferré ici (23 sur 74 dont 2 victoires). Arrive encore à surprendre pour la 5ème place, mais pieds nus ou déferré des antérieurs, ce qui ne sera pas le cas ce vendredi. Devrait boucler un parcours propre en dedans. Ceci dit, attention quand même, il avait fini 3ème de cette course en 2015 (ferré) et 4ème en 2016 (pieds nus), rendant à chaque fois la distance. Au final, confié à D. Thomain qui avait fini 3ème avec lui dans cette épreuve en 2015, on ne peut pas exclure un exploit de sa part. 5ème possible.  

16) La plus riche du lot, âgée de 7 ans, toujours dans le coup sur cet hippodrome (2 sur 2 sans victoire) et qui semble revenir au mieux, si j'en crois sa dernière prestation à Enghien, ou la course s'est déroulée sur un drôle de pied (1'09''4), ou elle ne pouvait rivaliser, mais qui ne l'a pas empêché de finir à son rythme sur le pied de 1'13''7 (10ème sur 17), ce qui a pleinement satisfait son entraîneur F. Anne. Présentée pieds nus cette fois (24 sur 36 dont 5 victoires). Attention, ça va décoiffer. Dans le quinté.


Le prono de l'entraîneur à suivre du Parisien M. Varin : 8-7-14-6-11-16-5-9
Le prono de F. Anne : 8-9-16-5-7-6-14-1
Le prono de Th. Levesque : 8-7-14-16-9-5-6-15
Le prono de S. Provoost : 8-7-9-16-15-14-6-5
Le prono de E. Raffin pour Paris Course : 8-9-7-16-14-11-5-6


Impasses à tenter au quinté
1-12

Impasses à tenter au quarté
1-2-3-12-13-15

3 quintés
14-8-7-9-6
14-8-7-9-16
14-8-7-6-16

Quinté en or
11-14-16-5-4

Bons jeux à tous